[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
Tous droits réservés à la Société d'Histoire de Charlesbourg
Conception et réalisation Louise Martel
Dernière mise à jour 09.01.2014

DESCENDANT DE FOURNIER

La Société d’histoire de Charlesbourg reçoit souvent des visiteurs à la recherche de leurs racines. Charlesbourg fournit un bassin impressionnant de descendants ayant essaimé à la grandeur de l’Amérique. C’est le cas de Harold Fournier et de son épouse Coonie, venus à Charlesbourg en septembre dernier, espérant trouver la sépulture de Nicolas Fournier, l’ancêtre du mari, venu s’établir au Bourg-Royal en 1670, puis décédé et inhumé à Charlesbourg en 1687.

Déception d’apprendre que le cimetière de l’époque n’existe plus, ni la pierre tombale, mais consolation de fouler le sol du parc du Sacré Cœur où reposent les restes de l’ancêtre comme ceux de milliers d’autres. Grand moment de joie quand s’ouvrent les portes de l’église qui remplit leurs yeux d’émerveillement. Moment de grande émotion en longeant le monument des familles pionnières, derrière la bibliothèque, où se lit le nom de Nicolas Founier, gravé dans la pierre parmi les 72 noms qui y figurent. Il était normal de fixer en photo ce moment de retrouvailles et d’avoir le nom de Nicolas Fournier bien lisible devant eux.

Au moment de nous quitter, ce couple de Milwaukee au Wisconsin promet de revenir et, cette fois, de pouvoir faire la visite en français, en compagnie de leurs petits-enfants. Des fleurs reçues par la suite et cette photo ont montré l’appréciation de leur visite parmi nous.

René Cloutier

  
Au fil des nouvelles